Le petit journal turquie - testprog.ru

Petitjournal Turquie LpjTurquie) Twitter

Un enfant mort, échoué sur une plage turque. Jeudi 3 septembre, une seule et même image s'affiche à la "une" de la presse européenne. Au Royaume-Uni, The Independent, The Guardian, The Times, The Daily Mail et même le tablod, the Sun qui avait jusqu'ici adopté une ligne très dure envers les réfugiés de la crise migratoire ont tous choisi de publier l'image particulièrement.

Les gardes-côtes turcs précisent que deux embarcations transportant des Syriens étaient parties dans la nuit de mardi à mercredi de la ville côtière turque de Bodrum à destination de l'île grecque de Kos, l'un des plus courts passages maritimes entre la Turquie et l'Europe, lorsqu'ils ont chaviré.

» Dans la journée de mercredi, le mot-clé #KiyiyaVuranInsanlik lhumanité échouée en turc) est devenu lun des plus partagés sur Twitter. Le avait choisi de diffuser la vidéo montrant ces images dès mercredi après-midi. La Une image à la Une, une seule. Jusqu #39;à la nausée. #JaieteMigrant m/tbLM08ymFM mdash; Alex de La Fontaine aldelafontaine) September 2, 2015, selon le média, il s'agit d'Aylan Kurdi, 3 ans, un garçon syrien dont la famille, qui vivait à Kobané, a fui la guerre civile dans son pays, tentant de rejoindre la Grèce par la Turquie. Le

"naufrage DE L'europe". Ailleurs en Europe, de nombreux médias ont profité du cliché qui a fait le tour du monde pour affirmer à l'unanimité qu'il est important pour la presse de montrer de telles réalités, aussi dures soient-elles.

Corps de son frère aîné, Ghalib, 5 ans, ainsi que de sa mère auraient également été retrouvés sur le rivage. Au total, la mer a rejeté onze corps mercredi 2 septembre, dont ceux de trois enfants et dune femme. "Doit-on montrer le drame humanitaire pour qu'il soit prouvé? Le Soir le croit", réagit ainsi le quot;dien belge. En Italie, La Repubblica a tweeté "La photo qui fait taire le monde et en Espagne, le journal. «Mais ce que je trouve offensant, cest que des corps denfants noyés viennent séchouer sur nos rivages, alors que lon aurait pu en faire plus pour leur sauver la vie écrit-il, dénonçant également sur Twitter «linaction» de lUnion européenne dont « la prochaine réunion de crise se tient dans douze jours le 14 septembre.