Les compagnons de la lune rouge mazard - testprog.ru

Les compagnons de la lune rouge - broché - Claire Mazard - Livre

Du moins, c'était l'esprit de leur groupe, mais il semblerait que le grand chef ne suive plus trop les règles, et Faustine va être amenée à changer le cours des choses. Elle est approchée par un homme qui l'a observée depuis un moment et qui lui fait rejoindre une société secrète : "Les compagnons de la lune rouge". Ces hommes sont des espèces de Robins des Bois des temps modernes, qui volent les riches pour redistribuer aux pauvres.

Un destin extraordinaire attend alors Faustine. Claire Mazard est née en 1957 et vit à Paris. Elle écrit pour la jeunesse depuis une quinzaine dannées et publie chez de nombreux éditeurs jeunesse comme Le Seuil ou Syros. Il y est questions de Haussman et de l'exposition Universelle et des évolutions politiques et fin est peut-être un peu rose par rapport au reste qui est plus réaliste mais l'auteur elle-même évoque ce point en post face, et je suis plutôt d'accord avec elle : "Bien mal acquis ne profite jamais.

Paris. Avenue des Champs-Élysées. Un homme observe le manège dune jeune fille déguisée en garçon qui, avec la complicité dun petit écureuil détournant lattention du passant, dérobe bourses, montres, bijoux aux bourgeois. A Paris à la fin du 19ème siècle, Faustine est une jeune fille qui vit dans des conditions très modestes avec sa mère qui l'élève seule. Faustine a perdu son travail et s'est mise à gagner de l'argent en jouant les pickpockets dans les beaux quartiers, déguisée en garçon.

La malicieuse Faustine est en fait une «brigande au grand cœur». Bertille, étonné par ladresse et la vivacité de ladolescente, la fait rentrer dans sa société secrète «Les compagnons de la Lune Rouge». Elle aime rencontrer ses jeunes lecteurs lors danimations dans les écoles. Linceste, la violence, la maladie, lamitié sont quelques thèmes forts que Claire Mazard aborde dans ses livres. Elle y délivre de véritables messages despoir et veut sensibiliser le lecteur à des problèmes encore trop souvent tabous.